journée des Saveur - Hippodrome Toulouse
http://www.hippodrome-toulouse.com/
Café Theatre Le Citron Bleu
concours Instituto Cervantes

Théâtre en Septembre à Toulouse

ThéâtreConférence Gesticulée Franck Lepage

Centre Culturel de Ramonville

Place Jean Jaurès 31520 Ramonville St Agne

05 61 73 00 48

Site Internet

« Inculture(s) » - « L’Education populaire, monsieur, ils n’en ont pas voulu » - Franck LEPAGE C’est ce qui m’est arrivé. Et c’est l’histoire que je vais vous raconter. Quand je dis : « J’ai arrêté de croire à la culture?», entendons-nous bien, c’est idiot comme phrase! Non, j’ai arrêté de ... Lire la suite croire, pour être très précis, en cette chose qu’on appelle chez nous « la démocratisation culturelle... C’est l’idée qu’en balançant du fumier culturel sur la tête des pauvres, ça va les faire pousser et qu’ils vont rattraper les riches ! Qu’on va les « cultiver » en somme. Voilà, c’est à ça que j’ai arrêté de croire. Je faisais ça dans les banlieues, c’est là qu’ils sont souvent, les pauvres. ..Et donc, je leur balançais des charrettes d’engrais culturel, essentiellement sous forme d’art contemporain et de « création ». Il y a beaucoup de fumier dans l’art contemporain. De la danse contemporaine, du théâtre contemporain, de la musique contemporaine... pour les faire pousser. On parle aussi de réduction des inégalités culturelles ou « d’ascension sociale » par la culture. Mais j’ai compris bêtement un jour que les riches avaient les moyens de se cultiver toujours plus vite... C’est là que j’ai arrêté de croire. Un philosophe aujourd’hui oublié, Herbert Marcuse, nous mettait en garde : nous ne pourrions bientôt plus critiquer efficacement le capitalisme, parce que nous n’aurions bientôt plus de mots pour le désigner négativement. 30 ans plus tard, le capitalisme s’appelle développement?, la domination s’appelle partenariat?, l’exploitation s’appelle gestion des ressources humaines et l’aliénation s’appelle projet?. Des mots qui ne permettent plus de penser la réalité mais simplement de nous y adapter en l’approuvant à l’infini. Des « concepts opérationnels » qui nous font désirer le nouvel esprit du capitalisme même quand nous pensons naïvement le combattre... Georges Orwell ne s’était pas trompé de date ; nous avons failli avoir en 1984 un « ministère de l’intelligence ». Assignés à la positivité, désormais, comme le prévoyait Guy Debord : « Tout ce qui est bon apparaît, tout ce qui apparaît est bon. » -

Du 20/09/2014 au 20/09/2014

Horaire :14h-17h

Prix : 10€


ThéâtreLivret de Famille

Théâtre du Pavé

34 rue Maran

05 62 26 43 66

« Il y aura toujours un monde entre ce que les gens deviennent et ce qu’on attendait d’eux… » Au milieu de la nuit, Jérôme se rend chez Marc, son frère aîné. Il est sans nouvelles de leur mère depuis plusieurs jours. Si Jérôme est affolé, Marc accueille cette disparition avec détachement. Les ... Lire la suite deux frères ne se fréquentent plus, et les rapports qu’ils ont l’un et l’autre avec leur mère ne sont pas pour rien dans cet éloignement. Au-delà de leur rivalité filiale, le temps d’une nuit où les secrets se disent, leurs retrouvailles tournent à la mise à nu.

Du 16/09/2014 au 20/09/2014

Horaire :20h

Prix : 4 à 18€


ThéâtreHaute-Autriche

Théâtre du Grand Rond

23, rue des potiers 31000 Toulouse

0561621485

Relâche dimanche et lundi - durée 1h15 Le mardi : 1 place achetée = 1 place offerte / durée 1h15

Compagnie : Post-Partum
Auteur(s) : Franz Xaver Kroetz

Ils sont deux. Heinz et Anni. Vivant dans une province reculée du sud de l’Allemagne. Mariés depuis quelques années. Petit couple moyen, modèle dirait-on, ils ressemblent à des figurines coincées dans ces boules à neige ... Lire la suite qu’on ramène de vacances, vous voyez ? Et puis, un jour… Une création que l’on attend avec impatience, portée par un duo de comédiens ébouriffants.

Après le bouleversant Nunzio créé au Théâtre Sorano l’année dernière, Olivier Jeannelle poursuit son travail sur le cœur des êtres, avec une infinie tendresse et un humour à la délicatesse constante.
Les rêves de Heinz et Anni sont le produit parfait d’une certaine iconographie télévisuelle du bonheur. Elle, elle imagine la nuit viennoise dans laquelle tournoient les robes des stars du petit écran. Lui, il projette la taille de la piscine qu’ils construiront dans leur futur jardin ou envisage les options de l’hypothétique prochaine voiture du couple… Modestes employés de la même « boîte », leur existence voit alterner travail en semaine et dimanche au cours duquel ils s’autorisent parfois une onéreuse (mais raisonnable) excursion vers quelque prestigieux site touristique. Ici, le rire s’immisce dans la précision de la réalité, dans la dureté des situations, dans le tragique de la vie sans perspectives.

Style : Humour

Du 16/08/2014 au 27/09/2014

Horaire :21:00

Prix : Tarif Normal : 12 € - Tarif Réduit : 10 € (carte Toulouse Culture) 8 € (étudiants - chômeurs) et 6 € (- 12 ans)


ThéâtreLe sexe pour les nuls

Café-Théâtre Les Minimes

6 rue Gélibert - Toulouse

0562720636

Site Internet

Succès reprise

Du Mercredi au Samedi : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir dur le Sexe sans jamais oser le demander... Comment, pourquoi, avec qui, dans quelle position, à quelle heure, à quel âge, dans quel endroit... Avec humour et finesse, cette comédie va tout vous apprendre sur le sexe ! Le ... Lire la suite seul spectacle qui vous promet un retour de libido optimum !

Du 02/07/2014 au 27/09/2014

Horaire :21h

Prix : entre 12 et 18€


ThéâtrePutain de Week-End !

Café-Théâtre Les Minimes

6 rue Gélibert - Toulouse

0562720636

Site Internet

Deux traumatisés de l'amour doivent cohabiter le temps d'un orage...

Du Mercredi au Samedi : Stéphane, mufle professionel et Stéphanie, tant jolie qu’illuminée, ne se connaissent pas. Et normalement, il n’y a aucune raison que cela change… Caprice du destin ? erreur immobilière ? La malchance ? Les trois réunis ? En tout cas, ils vont se rencontrer … par ... Lire la suite erreur ! Contraints de partager le bungalows de vacances, cette improbable cohabitation va devenir un véritable champs de bataille dont personne ne sortira indemne… Réservations au 05.62.72.06.36

Du 25/06/2014 au 20/09/2014

Horaire :21h00

Prix : entre 16 et 8€


ThéâtreLA PRINCESSE DE CLEVES (les 19 et 20 septembre 2014 au Théâtre de la Violette)

théâtre de la violette

67 chemin Pujibet 31200Toulouse

05 61 73 18 51

héâtralisation du texte de Madame de Lafayette par Isabelle Pellausy

Seule sur scène, une conteuse-comédienne donne à entendre la narration de cette éducation sentimentale et à voir tous les personnages à la fois. Au milieu d'un décor qui évoque le thème du regard, Isabelle Pellausy nous transporte dans cette Cour cruelle de 1558 et tourbillonne dans les méandres ... Lire la suite des sentiments intimes. La langue du texte authentique (publié en 1678) révèle par le son de la voix et le jeu de la scène sa dentelle musicale et ciselée. Du charme pour vos yeux et vos oreilles !

Du 19/09/2014 au 20/09/2014

Horaire :21h00

Prix : 12 € / 8 € (carnet pleins feux acceptés)