restaurant villa tropezienne victor bar
 Le restaurant Chai de fage Toulous

Agenda pour la salle : Théâtre du Pavé

ThéâtreTristes

Théâtre du Pavé

34 rue Maran

05 62 26 43 66

De Ovide « Le temps fait gonfler le raisin en grappes qui grossissent, Et ses grains ont du mal à contenir leur jus ; Le temps fait germer la semence en épis qui blondissent, Veille à ce que les fruits perdent leur âpreté, Use le soc de la charrue qui retourne la terre, Use le dur silex, ... Lire la suite use le diamant, Apaise peu à peu la colère, même furieuse, Atténue le chagrin, dissipe la tristesse. Le temps qui s’écoule d’un pas silencieux peut donc Tout amoindrir à l’exception de mes soucis. » Tristes, IV, 6, 9-18 « Depuis la ville de Tomes, sur les rivages du Pont-Euxin, où l’empereur Auguste l’a relégué, Ovide chante sa plainte. Il est loin de sa famille, loin de ses amis, loin de ses lecteurs, loin de Rome ; il n’a plus autour de lui, dit-il, que des barbares qui ne connaissent ni la paix ni le latin. Mais il garde en lui un irrésistible amour de la poésie et adresse sans relâche des lettres en vers à ses correspondants romains. Le premier recueil de ces élégies s’intitule Tristes. Deux mille ans après la mort du poète, il nous suffit de les lire pour entendre résonner la voix émouvante et belle de l’exilé. » Jean-Luc Lévrier Sous le Pavé 1h00 Lecture Tout public (à partir de 12 ans) Traduction : Jean-Luc Lévrier Avec : Francis Azéma Info / réservation : 05.62.26.43.66 reservation@theatredupave.org https://theatredupave.festik.net/theatre

Du 04/05/2018 au 05/05/2018

Horaire :20h30

Prix : 6€


ThéâtreL’île des esclaves, La colonie

Théâtre du Pavé

34 rue Maran

05 62 26 43 66

Ecrites à 25 ans d’écart (1725 et 1750), ces deux pièces en un acte de Marivaux mettent en scène deux utopies au service d’une satire sociale résolument moderne. D’une part, les valets prennent la place de leurs maîtres dans L’île des esclaves et remettent en question l’ordre établi de l’Ancien ... Lire la suite Régime. De l’autre, les femmes s’approprient le pouvoir des hommes dans La Colonie et se montrent fortes, irrévérencieuses, pugnaces. Deux comédies dans lesquelles les rôles s’inversent, s’entrechoquent et résonnent avec une ironie mordante et acerbe. Ici, le théâtre nous déloge de notre confort et nous pique au vif. Retournements, faux semblants et bouffonneries sont au rendez-vous. Dualité feinte ou artificielle, Marivaux dépasse le manichéisme des conventions et des personnages de la commedia dell’arte pour remettre en question nos préjugés les plus ancrés sur le pouvoir, les femmes, les hiérarchies sociales. L’auteur adopte une posture cinglante, se faisant l’entremetteur des premiers mouvements féministes et démocratiques en germe dès le début du XVIIIème siècle. AUTOUR DU SPECTACLE – rencontre avec Renaud Bret-Vitoz Sous le Pavé le 18 mai 2018 Production Théâtre du Pavé – La Troupe du Pavé Grande salle 1h45 Théâtre Tout public Mise en scène : Francis Azéma Distribution en cours Info / réservation : 05.62.26.43.66 reservation@theatredupave.org https://theatredupave.festik.net/theatre

Du 15/05/2018 au 26/05/2018

Horaire :20h30 – dimanche 16h – relâche lundi

Prix : de 4€ à 12€